Panier

Beaux enfants, l’aventure est ressuscitée.

Publié par le 18 octobre 2022octobre 25th, 2022Accueil, Poèmes
Gravure de Gustave Doré

Dans la nuit étoilée s’éleva Lucifer,
Las de son noir royaume il monta, l’Ennemi,
Haut, loin du monde rond, nuageux à demi
Où se croient à l’abri les promis à l’enfer.

John Milton / Le paradis perdu ( trad. Chateaubriand )

Nous avons pensé que le monde pouvait être autre chose.
Souvent nous avons tenté d’en altérer le désastre
D’en dévier la chute
Pour qu’elle devienne un autre commencement
Nous avons pensé d’autres possibles
Et combien de fois nous avons défendu ces embryons de futur
Les armes à la main.
Barricade contre blindé.
Nous ne nous excuserons jamais.
Au final nos apocalypses promises
eurent raison de nous
Et ce monde que nous nous combattions
Ce monde désolé
N’était plus qu’une immense barricade
Où le désert toujours succédait au désert
Nous n’ignorions pas cette possibilité
Et vous non plus, vous ne l’ignoriez pas
Le plus probable vint
Vous n’avez su nous vaincre
Comme nous n’avons su vous vaincre
Ensemble, nous nous sommes embrasés
Un rude amour conduit à la ruine
Les amants ennemis
Que nous avons été
Nous n’ignorions pas cette possibilité

Mais tant qu’à épouser les ruines
Que vous nous avez promises
S’il fallait tout de même
Aller au désert
Pourquoi nous serions-nous privés d’une dernière guerre ?

Beaux enfants, l’aventure était ressuscitée
Nous l’avons suscitée

Ensemble


R.D